Browse By

Que signifie le rachat de crédit ?

Que signifie le rachat de créditEn fait, le rachat de crédit est une opération financière mise à la portée des particuliers et ménages surendettés afin qu’ils puissent s’acquitter de leurs dettes en bonne et due forme. Il consiste à regrouper tout ou partie des prêts en cours en un seul et unique prêt pour que l’emprunteur puisse bénéficier d’une réduction de ses remboursements mensuels.

Dans ce cas, il va devoir négocier auprès de son créancier pour jouir aussi d’un abaissement des taux d’intérêt ainsi que d’un allongement de la durée de déboursement.

Quels sont les divers prêts que l’on peut réunir pour le rachat de crédit ?

D’abord, il est important de souligner que l’on opte pour le rachat de crédit lorsque la situation de l’emprunteur ne peut plus régler à la fois ses dettes et ses besoins vitaux tels que la nourriture, le loyer, les factures, les réparations… Les raisons du surendettement peuvent être nombreuses comme un grave accident, la perte du travail et bien d’autres encore.

Or, le débiteur avait souscrit nombreux prêts comme le crédit immobilier, le crédit à la consommation, le prêt revolving, découvert bancaire, réserve d’argent et ainsi de suite. Ainsi, pour que l’intéressé puisse trouver une solution favorable pour se redresser, le rachat de crédit est né.

Le fonctionnement du rachat de crédit

Le rachat de crédit peut également être connu sous les noms de restructuration de crédit ou encore de regroupement de crédit. En effet, il consiste à globaliser les diverses dettes effectuées par l’emprunteur en un seul et même prêt taillé sur mesure. L’intérêt réside dans le fait que si les mensualités des prêts en cours du débiteur dépassent les 35 %, il est sûr et certain qu’il va mettre sa vie en péril, car il y a encore les diverses charges qu’il doit encore subvenir.

Donc, avec le rachat de crédit, le taux d’endettement ne doit pas surpasser ce pourcentage pour qu’il puisse régler à nouveau ses dettes réunies en un seul prêt étalé. Seulement, au total, il va devoir payer une très grosse somme, même si les mensualités sont allégées et que l’intéressé ne peut pas souscrire à de nouveau prêt tant qu’il ne règle pas la totalité de ses précédentes dettes.