Browse By

Comment gérer un litige lors d’une opération bancaire

litigeLes activités principales de la banque se rapportent à l’argent. Un problème relatif à l’argent est toujours délicat. Aussi, il s’avère indispensable de le traiter à bon escient. Il est ainsi important d’entretenir une bonne relation avec sa banque pour une gestion efficace en cas de conflit.

Les problèmes pouvant constituer sources de discorde avec une banque

Ils sont nombreux et souvent de différentes natures selon le cas. Le désaccord peut être dû à une erreur de la banque, et avoir notamment trait au débit ou au crédit : commissions de la banque, frais bancaires ou retraits et débits inconnus. Mais le client peut également rencontrer des problèmes avec ses moyens de paiement à l’instar des chèques ou des cartes de crédit.

Généralement, ils sont dus à une provision insuffisante. Une irrégularité dans le paiement des échéances de prêt peut également s’avérer un sujet de brouille. Il peut également arriver qu’un virement mette du temps pour être effectif ou que le client ne soit pas d’accord avec le fonctionnement d’une épargne ou d’un crédit qu’il a contracté. Le malentendu peut aussi résulter d’une simple incompréhension.

Les attitudes à adopter pour régler efficacement un différend avec la banque

Le dialogue constitue le principal moyen de résoudre un conflit quel qu’il soit. La première chose à faire au constat d’un problème c’est d’aviser la banque. Le courrier constitue le meilleur moyen de le faire, car de cette manière, l’on peut disposer de preuves irréfutables si jamais le conflit prend des proportions démesurées.

S’il s’avère que des négociations s’imposent, il faut prendre rendez-vous pour en discuter de vive voix et prendre ensemble les mesures adéquates. Les faits et les motifs de la demande doivent être notifiés clairement dans votre courrier, avec tous les justificatifs à l’appui. L’intervention du médiateur des banques peut être requise si un accord à l’amiable ne peut être trouvé.